Le défi de la réalité

La biologie du bâtiment, c’est l’interaction entre l'environnement biologiques, chimiques et électromagnétique de votre lieu de vie et la santé humaine.

Le défi de la réalité, c'est de jongler avec la qualité de l'environnement intérieur, de tous ce qui est en suspension dans l'air, les moisissures, la fumée, la ventilation, et les particules y compris les produits chimiques, les gaz, les composés organiques* (C.O.V), le radon, la qualité de l'eau, sans négliger ceux provenant du rayonnement électromagnétique, la lumière artificiels et celle du son dont la vibration. La qualité de notre environnement est affectée par une multitude de facteurs polluants, dont plusieurs peuvent être maitrisés.

L'atténuation de la pollution intérieure implique un éventail de diverses mesures de protection. Par exemple, appliquer le principe de précaution en respectant les règles de l’art de construire permet de prévenir les infiltrations d'eau qui favorise le développement insidieux des moisissures. Notre environnement ambiant est en interaction constante avec les particules et COV émis par les matériaux de construction*; c’est pourquoi il faut impérativement opter pour des matériaux à faibles émissions et à faible toxicité, et respecter la période de cure (durcissement) des finis humides. Ensuite, l’ajout d'une ventilation mécanique contrôlé et au besoin d’une filtration de l'air spécialisée permettra d’assainir notre lieu de vie. 

 

Bien qu'ils soient invisibles, les divers types de rayonnements électromagnétiques comportent a eux seul leur lot de pollutions plus ou moins nocives: champs électriques et magnétiques à courant continu et alternatif, rayonnement de radiofréquences domestiques (Wi-Fi, Bluetooth, téléphones cellulaire et sans fil, compteur intelligent, etc.) et extérieures (radars, antennes cellulaires, etc.), les matériaux radioactifs, le radon ou toute autre forme de radioactivité issue du sol dont tiennent notamment compte les géobiologues. 

Notez aussi que la lumière artificielle* peut également comporter des éléments nocifs du spectre électromagnétique, dont les rayons UV, la lumière bleue, les ondes radio ainsi que le mercure présent spécifiquement dans l’éclairage fluorescent. Le bien-être et le confort peuvent être grandement améliorés par une mise à la terre efficace du câblage et des appareils électriques, en atténuant les hautes fréquences transitoires (ou électricité  « sale ») des appareils  électroniques, en faisant un usage prudent des technologies sans fil le jour et en l’éliminant dans les zones de repos et la nuit. 

Les pollutions domestiques sont un réel danger car elles s’impliquent entre elle et crée un cocktail polluant, heureusement qui se contrôle en les atténuants.

Pour tous ceux qui désirent harmoniser leur lieu de vie parce qu’ils sont aux prises avec une perte de tolérance à leur environnement, une rencontre vous permettra de connaitre leurs diverses expositions chroniques afin de trouver les solutions et les ressources qui favorisent le bien-être.

Symbioseconsultation vous offre une première rencontre de courtoisie afin de vous aider à mieux comprendre les nombreux risques environnementaux présents dans votre environnement en vue de contrôler la qualité de l’air et le rayonnement de votre habitation.

En instaurant des bonnes habitudes de vie et d'hygiène, vous pourrez progressivement éliminer les sources de pollution courantes mais évitables. Appliquer le principe de précaution en faisant des choix plus naturels permettra d’améliorer votre état de santé dans toutes les sphères de votre vie : alimentaire*, vestimentaire, cosmétiques, ainsi que produits d'entretien ou de soins corporels*.

   *Cliquez sur les liens avec les astérisques pour plus informations

Le principe de précaution

 À chaque jour, nous passons plus de 90 % du temps dans nos habitations qui a pour conséquence d'inhaler de nombreux produits chimiques.  Dépendament de nos hygiènes de vie et de nos habitudes quotidiennes, de nombreux produits toxiques seront absorbés soit par nos voies respiratoires, cutanés et digestives.

L'exposition même à de très faibles doses de certaines substances peuvent produire des effets plus importants qu'à des doses plus élevées.  Les relations entre la dose et l'effet sont parfois irrégulières qui est attribuable au cocktail inhaler. Insidieusement ce cocktail chimique développe une période de stress oxydatif cellulaires et une inflammation générale au corps qui du même fait empêche le corps de se désintoxiquer.

La sensibilité a son environnement chimiques, biologiques et électromagnétique sont dû a une exposition chronique de polluants. Une fois qu'une inflammation systémique est induite de nombreuses réactions se peuvent se faire ressentir. Et, en rapport à notre physiologie et facteur génétique la réponse sera ressentie différemment d'une personne à une autre. 

Des états de santé chroniques comme les maladies respiratoires dont l’asthme et les allergies, les troubles cardiovasculaires, troubles spécifiques au développement cognitif, fibromyalgie , fatigue chronique/encéphalomyélite myalgique  et divers maladies dégénératifs comme Alzheimer peuvent se developper.

La pollution par les agents biologiques comme les moisissures ou encore la radiation électromagnétique incluant la radioactivité peuvent créer et exacerber les états de santé.

 

En contrôlant les polluants domestiques de votre quotidien vous participez donc à maintenir une meilleure état de santé. Et d'instaurer le principe de précaution tout en étant conscient de ces pollutions apporte bienveillance à nos vies, à nos famille et a la planète.* 

© 2021  SYMBIOSEonsultation